A qui revient la garde des enfants en cas de divorce?

Les contentieux autour de la garde des enfants sont très fréquents de nos jours. C'est une question qui suscite beaucoup de polémique et de débat. Quel est le sort réservé aux enfants en cas de divorce. À qui revient la garde des enfants ? 

La garde exclusive 

En cas de divorce les parents ont tous deux le droit et la possibilité d'obtenir la garde des enfants parce qu'ils sont égaux devant la loi. Les parents ont généralement deux possibilités. Ils peuvent s'entendre entre eux pour désigner la personne à qui reviendra la garde des enfants. On parle alors de la garde exclusive des enfants. Pour en savoir plus sur la garde des enfants en cas de divorce, faites un tour sur www.congres-uinl-paris.org

Très souvent, la garde des enfants est attribuée à la maman. Cependant le parent qui n'aura pas eu la garde des enfants dispose d'un droit de visite et d'hébergement sur les enfants. Ce droit lui donne le privilège de recevoir les enfants chez lui les week-ends, ou pendant les vacances scolaires. Dès que les parents se mettent d'accord sur ce mode de garde, ils doivent faire recours au juge aux affaires familiales pour homologation. Ce dernier peut refuser l'homologation s'il estime que la sécurité des enfants n'est pas préservée. 

La garde alternée 

S'il arrivait que les deux parents n'arrivent pas à s'entendre sur la personne qui aura la garde des enfants, ils peuvent faire appel à un médiateur familial. Ce dernier aura pour rôle de les aider à trouver un terrain d'entente autour de la garde alternée. Si la médiation du médiateur familial n'aboutit pas à un consensus, les parents devront se tourner vers le juge aux affaires familiales. 

Pour statuer, le juge aux affaires familiales se base généralement sur les critères suivants :

  • La profession et la disponibilité de chaque parent ;
  • La qualité de la relation qu'entretient chaque parent avec les enfants ;
  • L'âge des enfants ;
  • La capacité de chaque parent à prendre soin des enfants (sur le plan financier, matériel, physique, mental) ;
  • Etc. 

Notons qu'on parle de garde alternée quand les enfants vivent alternativement chez les deux parents.